• Adélie

La mal-à-dit, selon l'Ayurveda.


Tout d'abord comment une maladie devient mal-à-dit? Avec le Temps.

Selon moi et mon expérience, la source vient soit d'une émotion réprimée, d'un comportement alimentaire qui ne correspond pas à notre prakriti ou bien que nos habitudes quotidiennes ne nous soutiennent pas dans notre pleine santé.

Et avec le Temps, les déséquilibres deviennent des mal-à-dit.

La première étape est:

L'accumulation. Le dosha commence à augmenter dans leur emplacement respectif. Les symptômes sont légers et on peut sentir une inversion ou

un désir pendant cette étape.

Ex: vous trouvez qu'en ce moment vous avez plus soif que d'habitude.

La Seconde étape est:

L'aggravation des symptômes dans le même emplacement, voir même ailleurs, dans d'autres sièges physique des doshas.

Ex: La langue devient plus rouge, la transpiration est plus odorante...

La troisième étape est:

Débordement. Les doshas se déplacent de leur siège pour envahir ceux qui sont à côté. Vata c'est le mouvement donc il va chercher un point faible dans Pitta pour s'y installer. Ama (toxines) va être porté par le débordement et peut rester dans les membranes des tissus.

La quatrième étape est:

Délocalisation les doshas se relogent eux-même dans les endroits spécifiques et potentiellement dans le système sanguin (les dhatus= Rasa Rakta). Les dhatus commencent à être affectés ainsi que les caneaux de communications (les srotas) donc les glandes, les organes deviennent "malades", Agni est perturbé. C'est la naissance de la mal-à-dit.

La cinquième étape est:

Manifestation. Les doshas manifestent un ensemble de symptômes spécifique à des endroits spécifiques. On identifie la maladie (arthrite, asthme..)Les symptôme de ces maladies sont à leur début mais sont spécifiques. La manifestation de la maladie va dépendre, de l'âge, du sexe, du prakriti, de la force vitale, d'ojas, du niveau d'énergie de la personne. On classe les maladies selon les doshas responsables du déséquilibre.

La sixième étape est:

Diversification Les anomalies deviennent profondes et irréversible. La maladie se développe, Dhatus perdent la capacité à s'entretenir seul donc complications. Le diagnostique est plus difficile à déterminer, parfois à ce stade l'opération est nécéssaire. Les traitements dit "alternatifs" sont moins soutenant pour la guérison dans cette phase.


J'ai essayé de vous donner une explication simplifiée de ce processus, car n'oublions pas que nous sommes tous unique face à la maladie.

Cela va dépendre de beaucoup de critères et l'un des plus soutenant c'est notre nourriture physique mais aussi psychique😉

L'ayurveda est une médecine qui prévient les maladies mais aussi qui les soigne en fonction de son avancée dans le temps.

Le temps est un critère important dans l'évolution de la maladie.


Mieux se connaitre, c'est mieux comprendre les clés pour maintenir sa santé, savoir ce qui nous permet de soutenir notre rayonnement dans notre vie quotidienne!

Je vous. invite à lire l'article sur les émotions réprimées afin d'avoir une autre point de vue pour mieux comprendre les messages de votre corps.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout