• Adélie

Les émotions réprimées


Après quelques postes sur les émotions, passons à la répression de celles-ci et comment notre corps nous parle quand on ne les exprime pas.

Par exemple, si tu es une femme ou un homme, enfant tu as sûrement déjà entendu les adultes dire "ne pleure pas, t'es pas une fille", où alors, " ah non tu ne vas pas te mettre à jouer dans la boue, c'est sale, c'est pas pour les filles.." Très binaire je vous l'accorde.


En grandissant avec ces messages et bien d'autres, exprimer ces émotions pour un adulte c'est devenu de plus en plus compliqué et nous pouvons le constater dû aux messages physiques que cette émotion réprimée engendre (trouble digestif, mal-à-dit, insomnie, fatigue mental..)

Une émotion met 90 secondes pour sortir de notre corps, notre mental si nous savons l'exprimer. Mais dans le cas contraire, l'énergie de cette émotion sera tourner vers l'intérieur car elle en trouve pas de portes de sortie. Elle s'accumulera dans le subconscient entrainant de l'anxiété, des malaises, un manque de paix.

Les émotions réprimées, auront tendances à bloquer les canaux du corps physique et pourront obstruer la circulation sanguine, favoriser l'accumulation des toxines...

Comme vous le comprenez une émotion bloquée doit ressortir d'une manière ou d'une autre, et bien souvent, elle fait appelle au corps, au physique.


Alors comment écouter les messages de votre corps? Selon Michel Odoul "Dis-moi où tu as mal je te dirais pourquoi", notre corps exprime de 3 manières nos émotions refoulées, car faut bien quelles sortent à un moment donné! .

Voici les 3 stades, les 3 portes de sorties d'une émotion réprimée:

- Les tensions psychiques et psychologiques comme des difficultés digestives, des cauchemars, des malaises, des tensions dorsales, Le non-conscient utlise un ressenti physiologique ou psychologique pour exprimer ce qui se passe. Si la personne arrive à être ouverte à ces messages là, elle pourra consciemment mettre en place des changements comportementaux nécessaire et les tensions disparaîtrons.

- Les traumatismes du corps et des membres. C'est un message plus criant que le premier, comme l'entorse, la coupure, la fracture au point où l'énergie à besoin de circuler et chaque endroit du corps à une signification plus subtile. Ce stade peut encore permettre un changement direct de la situation concernée. CE message est destiné à marquer un temps d'arrêt pour la personne, à l'obliger de stopper pour peut-être comprendre dans quelle dynamique elle se trouve pour éventuellement changer.

- Les maladies organiques et psychologiques, nous sommes ici dans les profondeurs du corps et de l'esprit. Cette manière d'évacuer les émotions réprimées, oblige un arrêt et ne permet plus de changement direct.La maladie va nous permettre 2 choses, de libérer les énergies tensionnelles emmagasinées, rôle de soupape et de nous alerter sur ce qui se passe précisément à l'intérieur de nous en nous donnant des indications importantes pour l'avenir.


Selon l'ayurveda, avant que la mal-à-dit se manifeste, il ya aussi quelques étapes. Je reviendrais sur celles-ci plus tard car selon moi, ça mérite un post entier :). N'oublions pas que la suppression des émotions favorise l'origine de nombreuses maladies, car le système immunitaire devient plus faible, ainsi qu'agni (feu digestif). L'état de votre feu digestif est un très bon indicateur en Ayurveda!

Alors le votre il est comment? Vous digérer bien en ce moment?


De coeur à coeur,


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout